GRANOLA MAISON

Le granola ou comment bien préparer ses matins difficiles de semaine avant le boulot! Il est dimanche et je pense à tous ces matins de semaine où je n’ai aucune motivation : grisaille, pluie, travail, j’en passe!

Mais voilà comment égayer toutes vos matinées mornes et comment embaumer vos week end d’effluves de sucre cuit, de noix et de céréales toastées! C’est sain et irrésistible!

granola 2

Pour votre dose hebdomadaire, il vous faudra:

– 200g de flocons d’avoine

– des noisettes, des amandes

– des graines de tournesol, de courge

– des mulberries, des gojis, des cranberries

– 25g de vergeoise brune ou de cassonade au choix

– 6cl d’huile neutre

– 10cl de sirop d’agave

– quelques pincées de beurre de cacahuète en poudre PB2 (complètement facultatif mais j’y suis accros!)

– 1 pincée de sel

granola mélange

Mettre dans un bol les flocons d’avoine, le noix et les graines, le sucre, le sel et le beurre de cacahuète en poudre.

Faire chauffer le sirop d’agave et l’huile dans une casserole, lorsque les deux sont bien amalgamés, mélanger le liquide obtenu sur les céréales jusqu’à complète absorption.

Préchauffer le four à 160° et répartir sur des plaques le mélange obtenu sur 1 à 2cm de hauteur. Enfourner 35 à 45 min environ selon que vous aimez vos céréales toastées ou non. Remuer le mélange toutes les 10-15 min pendant la cuisson.

Une fois les céréales cuites, rajouter les baies de goji, mulberries et cranberries : le granola est prêt !

granola maison 1

MACARONS CITRONS, SANS BEURRE ET SANS REPROCHES!

Ce que je préfère dans les macarons, c’est les réaliser! La bête est tellement compliquée à dompter si bien que si on ne s’y attèle pas régulièrement certes on y arrive mais la forme finale reste disons incertaine (et c’est encore mon cas…). D’habitude je réalise des macarons au chocolat mais pour changer, j’ai tester les macarons citron, avec un lemoncurd quasi sans beurre (juste pour donner une pointe de brillance), cela devient un plaisir non coupable!

Comme je le disais c’est en pochant qu’on devient macaronman et donc immanquablement n’ayant pas assez pratiqué ils sont d’une part pas toujours très rond et ne maîtrisant pas tout à fait mon four, ceux qui étaient sur l’extérieur un peu plus bronzés disons… Pas grave l’essentiel c’est d’essayer de faire du macaron!  😉

macaron citron

Macarons à la meringue italienne pour une cinquantaine de coques:

– 3 blancs d’oeufs si possible séparés la veille de leur jaune (je ne l’ai pas fait ça marche aussi…)

– 300g de tant pour tant ou 150g de sucre glace et d’amande poudre à mixer ensemble et à passer au tamis

– 150g de sucre semoule

– 35 d’eau

– quelques gouttes de colorant jaune

Dans un saladier mettre le tant pour tant avec la moitié des blancs d’œufs (l’autre servira à la préparation de la meringue italienne), avec le colorant et faire une sorte de pâte d’amande. Dans une casserole mettre l’eau et le sucre pour faire un sirop, y plonger un thermomètre à sucre. Lorsque le sirop atteint 110° monter les œufs en neige et lorsque le thermomètre atteint 115° y aller à fond sur le montage des œufs. Une fois à 118°, verser le sirop tout en continuant de battre vitesse forte le long de la paroi du saladier contenant les œufs montés et laisser tourner votre batteur jusque à ce que la préparation ne soit plus chaude.

Mélanger à la spatule la meringue à la pâte d’amande. A ce stade là vous obtenez une pâte plutôt compacte et épaisse, pas très brillante. Il faut travailler cette pâte à la spatule pour en chasser l’air et la rendre brillante, c’est le fameux macaronage!

Pocher avec une douille lisse de 6 vous pouvez vous faire des gabarits à réutiliser. Laisser croûter 30 à 45 min et enfournez dans un four à 160° pendant 13min. Pour vérifier la cuisson, il faut que vos macarons se détachent bien, s’ils restent coller il faudra les remettre une minute et retester.

Image

Lemoncurd sans beurre ou presque!

– Le jus de 4 citrons

– le zeste de 2 des citrons

– 100G de sucre

– 1 cuillère à soupe de Maïzena ou de fécule

– 3 oeufs

– 1 lichette de beurre (1/4 de cuillère à café pas plus) pour faire briller

Diluer la Maïzena dans le jus de citron pour ne pas faire de grumeau, ajouter le sucre et les œufs et porter à petite ébullition jusqu’à ce que le mélange épaississe. Une fois cuit, l’enlever du feu et rajouter la lichette de beurre pour le faire briller.

Il n’y a plus qu’à pocher les lemoncurd et assembler les coques avec la préparation citronnée refroidie.

MIAM!

TARTELETTES FIGUE ET CRÈME D’AMANDE

Grande nouvelle, j’ai été acceptée aux cours de pâtisserie de la ville de Paris! Le premier cours à eu il y a quelques semaines lieu : la pâte à foncer salée et sucrée au travers des recettes simples de tartes aux pommes, tarte normande et quiche lorraine. Le fonçage et le chiquetage et bien j’ai envie de dire que ce n’est pas de la tarte ! (sans blague!) Parce que vraiment le chiquetage, action de venir marquer régulièrement à l’aide d’une pince à épiler géante et de façon harmonieuse le bourrelet qui forme le rebord de la tarte, n’est vraiment pas évident à réaliser!

tartelette_crème d amande_ figue_3 tartelette_crème d amande_ figue_1

Pour la pâte à foncer:

– 250g de farine

– 125g de beurre pommade

– 5g de sel

– 1 oeuf

– 15g d’eau environ

Bien amalgamer le beurre, la farine et le sel, comme pour un crumble. Ajouter l’oeuf puis un petit peu d’eau. Façonner une boule un peu aplatie pour faciliter l’abaissement de la pâte et réserver filmé au frais.

Abaisser la pâte sur quelques millimètres  et foncer la pâte autour d’un cercle à tarte. Pour vous aider je vous invite à regarder ce lien et pour tout vous avouer j’ai utiliser une pince à épiler bien désinfectée….

 

Pour la crème d’amande:

– 50g de sucre

– 50g de poudre d’amande

– 50g de beurre pommade

– 1 oeuf

Préchauffer le four à 180°

Bien mélanger le beurre pommade avec le sucre, ajouter l’oeuf puis la poudre d’amande et étaler sur vos fonds de tartelette à blanc, disposer une figue tranchée puis enfourner à four chaud pendant 20 min.

A manger tiède!

MATCHA CINNAMON ROLLS ET ROULÉ MATCHA SÉSAME NOIR

J’ai, je dois bien l’avouer une grande passion pour les cinnamon rolls, ces petits pains briochés roulés et garnis d’un mélange de beurre, sucre vergeoise et épices… HUMMMMM rien que d’écrire cela ça me fait saliver! J’ai vraiment du mal à en trouver en France et Ikea ne les livre pas! Bien dommage! C’est pourtant la brioche dont on rêve au réveil le dimanche matin : odeur de beurre et de brioche en note de fond et de cannelle en note de tête qui embaume la maison.

Cinnamon rolls_final Matcha sésame rolls_final

Pour la pâte il vous faut:

– 250g de farine

– 120ml de lait tiède

– 1 sachet de levure boulangère

– 50g de sucre

– 1cuillère à café de sel

– 1 oeuf

– 45g de beurre

– 1 cuillère à café de thé matcha

Faire fondre le beurre à micro-ondes, tiédir le lait et y mélanger le sachet de levure, laisser reposer 5 minutes. Dans le batteur, mettre le lait avec la levure, le beurre fondu, l’oeuf puis la farine, le sucre, le sel, le matcha et mélanger à l’aide du crochet pour pétrir pendant 5 minutes. Faire préchauffer son four pendant ce temps à 50° et y mettre le bol du robot recouvert d’un linge humide pour ne pas dessécher la pâte pendant 1 heure le temps que la pâte double de volume.

La garniture des cinnamon rolls:

– 30g de beurre mou

– 50g de sucre vergeoise environ

– mélange d’épices 4 épices, cannelle et épices équinoxiale d’Olivier Roellingier 1 cuillère à café de chaque

La garniture des roulés au sésame noir:

– 2 cuillère à soupe de crème de sésame noir

– 50g de sucre

Matcha rolls_étalé Matcha rolls_pousse

Au bout d’une heure, sortir la pâte, la pétrir à la main et l’étaler sur un centimètre d’épaisseur. Diviser l’abaisse obtenue en 2 et étaler d’un côté le beurre mou, y saupoudrer le sucre vergeoise et le mélange d’épices. De l’autre côté, tartiner de crème de sésame noir et de sucre blanc ou cassonade. Rouler les pâtes dans la longueur et découper des escargots de 2 centimètres, les poser sur une plaque allant au four et recouverte d’un film papier cuisson. Remettre dans le four recouverts d’un linge humide pendant 20 minutes.

Préchauffer le four à 180° dorer à l’oeuf et enfourner 25-30 minutes jusqu’à ce qu’ils soient dorés à souhait!

http://www.bloglovin.com/blog/10853855/?claim=hgn5fqzt4m

CHARLOTTE TOUTE ROSE AUX FRUITS ROUGES

Le week end dernier, pour l’anniversaire de mon petit amoureux, je me suis lancée dans la confection d’une charlotte aux fruits rouges sachant que: la dernière fois je l’avais totalement loupée et que ce coup ci nous allions déjeuner chez ses parents pour l’occasion soit la grosse pression!! Néanmoins et ce même si mes boudoirs je les trouvais plats (je suis preneuse si quelqu’un a une astuce!), tout s’est bien passé, personne ni a vu que feu, amen!

Charlotte fruits rouges_violette et rose

Pour les 2 disques de biscuit cuillère plus le tour il vous faudra:

– 5 blancs

– 5 jaunes

– 1 oeuf entier

– 125g de sucre

– 150g de farine

– 1 cuillère à café d’eau de rose

– 2 gouttes d’arôme naturel de violette

– du colorant rose dosé en fonction de la marque utilisée

Préchauffer le four à 180°

Blanchir les jaunes avec les 3/4 sucre puis verser la farine en pluie sur ce mélange, les arômes et les colorants. Dans une autre jatte battre les blancs ferme puis les serrer avec le 1/4 de sucre restant. Mélanger délicatement et petit à petit les blancs montés à la préparation jaunes-sucre-farine.

Dresser 2 cercles (un pour le fond au dimensions de votre cercle et un autre plus petit qui sera au centre de l’entremet), mesurer les dimensions du tout de votre cercle et dresser 1 à 2 bandes (personnellement mon four est tout petit et dons pour avoir le tour complet de mon cercle il me faut dresser 2 bandes mais les raccords sont riquiquis). Poudrer de sucre glace, laisser sécher 5 min puis repoudrer et enfourner 25 minutes car les pièces sont tout de même grosse.

Disque biscuit cuillere rose violette_2.J Disque biscuit cuillere rose violette_1

Pour la crème bavaroise à la vanille:

– 1/2 litre de lait

– 75g de sucre

– 6 jaunes d’oeufs

– 350g de crème fouettée

– 6g de gélatine en feuille

Faire bouillir le lait avec la vanille grattée et la gousse, blanchir les jaunes avec le sucre, mettre un peu de lait bouillant dans les jeunes et fouetter énergiquement, mettre le mélange dans le lait et laisser épaissir 2 min sur le feu en remuant constamment. Rajouter la gélatine ramollie préalablement. Laisser refroidir puis ajouter la crème fouettée (c’est là que j’avais commis une erreur, ma crème anglaise trop chaude la première fois avait fait fondre ma crème fouettée, une cata!). réserver.

Pour procéder au montage, il faut : découper les bandes aux dimensions du cercle et en découper la base pour égaliser la charlotte, découper le fond pour qu’il soit pile à la bonne dimension, puis puncher avec un simple sirop (je le fais complètement à l’oeil et je serais même capable de prendre un ptit sirop en bouteille à la rose ou à la violette, pas très pro tout ça!), puis de déposer un fond de bavaroise vanille, d’y déposer plein de fruits rouges (il faut compter 2 barquettes), remettre une couche de bavaroise, le 2 disque de biscuit et le dernier tiers de mousse bavaroise, filmer le tout et laisser prendre, il est normal d’avoir un espace de 2 centimètres entre le haut de la crème et le haut des biscuits puisque le lendemain vous décorerez de fruits frais, environ 3 barquettes de fruits mélangés.